Prises de décisions, choix stratégiques : prenons-nous la bonne distance face aux événements ?

L’été est déjà loin. Pris dans le flux des multiples projets et activités, nous ne parvenons pas toujours à reprendre notre « respiration », ce temps de recul nécessaire pour ne pas nous laisser envahir par des pressions de toutes sortes et sur-réagir aux événements.

Cet instant d’attention et de respiration, nous pouvons choisir de nous l’accorder ou l’accorder aux autres, en l’intégrant dans notre quotidien ou dans notre entreprise.

Les bénéfices sont multiples. L’attention à soi et aux autres remet chacun de nous en état de vigilance.

Au niveau personnel, elle nous permet de prendre conscience de certaines tensions, physiques ou émotionnelles. Si nous la cultivons, elle se diffuse à tous les domaines de notre vie et devient une manière de vivre à part entière, un état d’esprit.

A l’échelle d’une entreprise ou d’une équipe, cette attitude d’écoute et d’empathie va se propager et influencer l’état d’esprit collectif, que vous soyez collaborateur, en position de management, ou de leadership.

Peu à peu, lorsque nous osons lever le nez du guidon et que nous sortons de notre “bulle”, nous constatons que nous gagnons en justesse et en efficacité, et que nous atteignons – voire dépassons – nos objectifs avec beaucoup plus d’aisance.

Chacun a ses préférences et peut trouver ses propres méthodes et « outils ». Mais une chose vaut pour tout le monde : prendre le recul et le temps d’observation nécessaires part d’une décision.

Il s’agit même d’ une décision stratégique.